• Livraison Apéro Bordeaux

La guerre du Champagne entre France et Russie

La France et la Russie, tous deux grands producteurs de champagne, se livrent depuis peu une guerre pour la production de cette très estimée boisson. Tout est parti d’une nouvelle règlementation russe interdisant l’appellation champagne hors de ses frontières. Un amendement que les français ne voient pas du bon œil. Voici un bref tour d’horizon sur cette actualité entre la France et la Russie.


Le faux Champagne en Russie

La nouvelle loi sur l’appellation champagne en Russie


Depuis le 23 Juin 2021, l’assemblée nationale de Russie a adopté une nouvelle loi sur la règlementation des boissons alcoolisées. Cette dernière encadre les dispositions règlementaires et normes relatives à la production de vin, l’objectif étant de mettre en valeur les produits locaux et développer la viticulture russe. En effet, cette loi établit les critères pour qu’une boisson puisse être désignée par le terme « champagne ». Au nombre de ces critères, figurent les particularités de production, la teneur en alcool éthylique et en dioxyde de carbone. Tout ceci, en soi, ne pose pas véritablement problème.


Le point de discorde dans cette nouvelle règlementation tient au fait que la provenance du breuvage qualifié de champagne doit être strictement russe.

Une décision qui, bien évidemment, ne ravit pas les acteurs français. Désormais, selon la présente réglementation,  ces derniers devront indiquer sur leurs bouteilles, la mention « vin à bulles », pour être acceptés sur le territoire russe.


La réaction des producteurs français


En France, le problème avec la nouvelle loi ne relève pas simplement de l'appellation protégée. Elle touche directement à l’honneur des acteurs locaux qui produisent ce breuvage. Il est donc naturel que les producteurs de champagne français aient du mal à se faire à cette nouvelle règle. Ces derniers ont donc, dans cet élan, multiplié les appels aux diplomaties françaises et européennes pour une annulation ou, tout au moins, une modification de cette loi.


Rappelons que la Champagne est une région française, qui a donné son nom à la boisson ! Le véritable Champagne est produit dans l'hexagone seulement, les autres sont de pâles imitations.

C'est comme si le vin de Bordeaux n'était plus produit dans la ville de Bordeaux ! Absurde...


La France voit d’un mauvais œil le fait de devoir modifier l’étiquète des bouteilles de sa production champagne. Cette nouvelle règlementation russe vient mettre sérieusement un coup de freins à l’importation de mousseux et champagne français en Russie. Les acteurs soutiennent en effet que cette loi n’assure pas aux consommateurs des informations claires et précises sur l’origine et les caractéristiques des boissons.


D’un autre côté, la mise en vigueur de cette loi ne provoquerait pas qu’une indignation des producteurs français. Elle aurait également un impact économique sur la France dont les produits comptent pour 13 % des 50 millions de litres de vin et champagne entrant en Russie chaque année. Il faut par ailleurs noter que la cherté du breuvage français fait que celui-ci n’est consommé que par une élite en Russie.


Pour sa part, le géant LVMH, représentant 2 % de ce marché, estime que ses ventes de champagnes reprendraient très bien une fois que ses étiquettes auraient été ajustées. Toutefois, cette rectification devrait nécessiter comme investissement à l’entreprise, plusieurs millions de roubles.